Effets de l’alcool au volant

Assurance malus flou alcool

Le constat suite aux chiffres de la sécurité routière est formel, l’alcool au volant est dangereux et est responsable de beaucoup d’accident mortel. Sur l’ensemble des accidents mortels, 85% sont causés par des personnes buveurs occasionnelles. Fort heureusement, les accidents ne sont pas toujours mortels, dans son cas, c’est bien votre malus à l’assurance qui prendra en cas d’arrestation ou d’accrochage.

Doses d’alcool réglementaires

Pour rappel, il est interdit de conduire avec un taux d’alcool égale ou supérieur à 0.5gr par litre de sang, soit 0.25mg d’alcool par litre d’air expiré. En gros, le conducteur a donc le droit à deux verres. Quelque soit la boisson contenant de l’alcool, un verre représente à peu près le même degré d’alcool, sous condition de respecter les doses de bar, à savoir :

  •  25 cl de bière à 5°
  • 12.5 cl de vin à 11°
  • 3 cl d’alcool distillé (spiritueux) à 40°

Chaque verre fera en moyenne et sur papier monter la dose d’alcool d’environ 0.25g d’alcool dans le sang. A noter que, pour les jeunes conducteurs, il vaut mieux ne rien boire du tout avant de prendre la route puisque le taux maximum correspondant à un verre d’alcool environ.

Effets

Les effets de l’alcool peuvent être nombreux et variés selon la personne, voici ce que les conducteurs pourront ressentir :

  • Restriction du champ visuel
  • Augmentation de la sensibilité à l’éblouissement des phares
  • Altération de l’appréciation des distances et des largeurs
  • Diminution des réflexes
  • Fatigue accrue au volant

Une personne élimine en moyenne de 0.10g à 0.15g d’alcool par heure. Il est donc conseillé d’attendre et de ne pas repartir au volant d’une voiture en étant sous l’effet d’alcool, sous peine de faire un accident et de devoir aller vers une assurance malus alcoolémie.