Avocat permis de conduire

justice balance

De nos jours, la loi et de plus en plus dure à l’encontre des automobilistes. En effet, il suffit qu’un conducteur ait un peu le pied lourd avec l’accélérateur pour voir son permis de conduire partir en fumé, de passer dans la catégorie des malussés et voir le prix de son assurance augmenté de manière significative. Les excès de vitesse ne sont pas les seuls faits durement sanctionnés, la conduite sous l’emprise de l’alcool, d’un produit stupéfiant ou d’un médicament un peu trop fort peut conduire l’utilisateur de la route devant les tribunaux. Charge à lui par la suite de retrouver une assurance qui l’accepte (souvent en se tournant directement vers des assurances spéciales malus).

DANS QUELLES CONDITIONS

Si les dégâts corporels sont mineurs ou mieux s’il n’y a pas eu d’accident, des avocats peuvent sortir les automobilistes de la dégringolade infernale et pourront même dans certains cas éviter le malus à l’assurance auto. En effet, et malgré les temps durs et la grande sévérité à l’encontre des automobilistes, un avocat peut parfois sauver les meubles en aidant le conducteur à récupérer ou plutôt à ne pas perdre son précieux papier rose. Si aucun sinistre ni accident n’a eu lieu et que l’assurance n’est pas au courant de l’infraction, le malus peut être évité.

AVOCAT SPÉCIALISES CONDUCTEUR MALUSSÉ

Les avocats spécialisés pour les malussés ou plus généralement dans les permis de conduire sont de plus en plus nombreux dans l’hexagone, et les différentes mesures du gouvernement ne risquent pas d’inverser la tendance. Ils peuvent protéger l’automobiliste et être efficace dans plusieurs cas de figure. Suivant la condamnation, il peut être rentable de passer par eux. Ils protégeront les  droits du conducteur dans le cas d’un invalidation du permis à point, d’une suspension de permis de conduire, d’une annulation du permis, d’un refus d’obtempérer ou de souffler dans le ballon, pour un excès de vitesse, un accident ou encore d’une consommation d’alcool ou de stupéfiants au volant.

Si dans la majeure partie des cas, toutes incidents doit-être déclarés à l’assurance, il est tout de même quelque fois possible d’éviter le malus. C’est à voir au cas par cas et un avocat spécialiste du permis de conduire pourra répondre aux différentes interrogations des automobilistes. Comme des professionnels visitent de temps à autre ce site, AssuranceMalus .fr à mis en place une rubrique questions/réponses.

D’une manière générale et pour éviter un retrait de permis, une grande prudence est de mise sur les routes françaises. Si un malus à l’assurance pour un excès de vitesse peut être évité par un avertisseur de zones dangereuses, un malus assurance accident est plus difficilement justifiable et se passe souvent dans de plus graves circonstances et avec de possibles dégâts corporels.