Assurance malus moto

Moto

Assurer leur moto est une obligation pour tous ceux qui en possèdent. Mais lorsqu’on a déjà été assuré et qu’on a trop de malus, il peut devenir difficile de trouver un assureur prêt à couvrir. Heureusement, il y a certaines solutions adaptées pour cette situation afin de permettre d’être de nouveau assuré.

Explication Malus

Le concept de bonus-malus est imposé à toutes les compagnies d’assurance selon l’arrêté qui est sorti le 11 juin 1976 et a été modifié successivement le 22 juillet 1983, le 22 novembre 1991 et le 22 février 1994.

Il s’agit d’une clause de diminution ou d’augmentation du taux de cotisation de référence que l’assuré doit payer. En effet, si le motard ne produit aucun accident, il verra sa cotisation de référence diminuer. Mais dès qu’il est responsable partiellement ou entièrement d’un sinistre, sa cotisation de référence se verra augmenter.

Accident moto

Accident moto

Pour le malus, l’assureur ne prend en compte que les accidents survenus durant les 12 derniers mois précédant de 2 mois la date d’expiration annuelle du contrat. Donc quand l’assuré est responsable d’un accident, cela va entrainer une majoration de 25 % sur le coefficient qui a été appliqué précédemment. Dans ce cas, le nouveau coefficient sera obtenu en multipliant l’ancien par 1,25.

Si le motard cause deux accidents durant la même année, le coefficient de son bonus ou de son malus sera multiplié 2 fois par 1,25, sans excéder 3,50. Cela dit, il y a certaines situations où le malus ne sera pas appliqué. C’est le cas lorsque l’accident est imputable avec un cas de force majeure, quand c’est la victime qui a provoqué volontairement l’accident, lorsque le sinistre a été causé par un voleur…

La solution pour les malussés

Plus le motard a provoqué d’accidents, plus sa cotisation augmentera. Il est tout à fait possible que le taux de malus d’un assuré puisse être à 350 % par rapport à sa cotisation de référence. Toutefois, il est possible de revenir à la cotisation de base lorsque le motard n’a causé aucun accident responsable durant deux ans consécutifs.

Par ailleurs, une forte hausse du malus peut entrainer un impayé de la part de l’assuré. En effet, il se peut que ce dernier n’arrive pas à régler sa cotisation lorsque son malus est trop important. Dans ce cas, l’assureur peut très bien résilier le contrat d’assurance.

solution

solution

En conséquence, il devient très difficile pour le motard de trouver de nouveau une compagnie qui serait prête à lui offrir une couverture. En effet, quand un motard est malussé, il est systématiquement classé dans la catégorie des motards à risques aggravants. Dans la plupart des cas, les assureurs refusent de couvrir ces conducteurs, car ils jugent que ceux-ci pourront encore causer d’autres accidents ou qu’ils n’arriveront pas à payer leur cotisation vu leur malus très élevé.

Pour ces motards malussés, il existe alors des assurances malus moto. Ces dernières sont spécialement dédiées pour les personnes ayant trop de malus et ayant été résilié pour malus. Il est possible de les trouver en faisant un comparatif d’assurance moto. En général, les contrats qui sont présentés offrent les mêmes garanties qu’un contrat d’assurance moto ordinaire.

Néanmoins, le tarif pour une assurance malus moto est relativement élevé. Si le motard ne cause plus d’accident, son malus diminuera et sa cotisation baissera.